Et maintenant on fait quoi ? En tant que journaliste…

Hier j’ai reconnu ce pays.

Et maintenant on fait quoi ? Quelles actions ?

En tant que journaliste, pourquoi ne pas se poser des questions sur les mots employés ?   Pourquoi toujours préciser  » Français d’origine… » Pourquoi rajouter  » modéré » pour qualifier un musulman ? Pourquoi ?

En tant que journaliste, et si nous faisions aussi parti de la production de ces amalgames ?

En tant que journalistes nous avons aussi une responsabilité. Ces mots ne sont pas anodins, ils impriment les consciences, produisent du vide.

En tant que journalistes nous pouvons aussi aller au-delà du traitement de l’information et nous poser les questions sur notre impact dans la façon dont la société se pense aujourd’hui.

Et si nous sortions de notre vision « corporate » pour prendre une place dans la société ?

Ensemble, allons de l’avant…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *